Coloriages et loisirs créatifs - Magazine enfants et parents magazine artistique magazine parents cuisine facile Jeux éducatifs et pédagogiques loisirs créatifs coloriages à imprimer

Parcours musical de The Lost Candy

Concert

le 11 Fevrier à Paris, à Edward And Sons Pub - 10 Bd Clichy 75018 Paris.

À l’âge de 14 ans, en 1994, je suis arrivé en France, à Paris. J’ y suis resté 6 ans. J’ai fait mes études au Lycée International, où j’ai appris à parler et à écrire la langue française, suivant toujours l’enseignement de ma langue maternelle, le portugais. C’est à l’âge de 14 ans que j’ai commencé à jouer de la guitare, mais c’est depuis mon enfance que j’ai la passion de la musique, celle-ci étant toujours pour moi, une échappatoire aux problèmes du quotidien, et aussi un moyen d’exprimer ce que je ressens envers et parfois contre le monde qui m’entoure.

On dit que cette passion vient de mon père et de mon parrain, car tous les deux, sont des musiciens. Peut-être que c’est héréditaire, mais surtout, je pense que c’est quelque chose de naturel qu’on a déjà en soi.

Retour à sa présentation

Son Parcours

Je dois pourtant souligner que personne ne m’a appris à jouer de la guitare. Je l’ai fait tout seul, car j’en avais vraiment l’envie. C’était pour moi, une arme qui me protégeait et qui me rendait plus fort quand j’étais triste, dépressif, frustré ou simplement angoissé.

À l’époque, quelques adolescents qui m’entouraient, voulaient devenir des stars dans le domaine du sport, mais moi, je n’ai pas choisi ce camp, mais plutôt, celui du rock n’roll. J’écoutais surtout du post-grunge, du rock alternatif, rock des 70’s, un peu de reggae, mais c’est sans doute le punk rock qui m’a donné l’énergie de vivre et qui m’a sauvé la vie à cette époque, restant jusqu'à maintenant une grande influence pour moi.

Après le baccalauréat, à l’age de 19 ans, je suis retourné au Portugal pour faire des études supérieures. C’est là que j’ai formé mon premier groupe. On lui a donné le nom de Plastic Soul. Je suis devenu bassiste et chanteur. En fait, c’est à partir de ce moment, que ma carrière musicale a débuté. Après un mois de répétitions, on a fait notre premier concert avec des reprises, notamment de Nirvana, Placebo et Bush., qui étaient en fait, nos références. On s’est bien débrouillé et on était vraiment très émus.

Pendant les années qui suivirent, le groupe a fait beaucoup de progrès et aussi beaucoup de concerts, et à part quelques difficultés diverses, on a réussi à composer nos propres chansons, finissant par avoir une sonorité assez originale, mais tout est tombé à l’eau, simplement à cause des divergences entre les membres du groupe.

En ce qui me concerne, j’ai passé des très bons moments dans ce groupe, et en plus, cela m’a aidé surtout à échapper aux problèmes vécus pendant les dernières années, notamment la solitude.

À part cela, j’ai grandi, je suis devenu professeur des écoles, ma vie a beaucoup changé depuis quelques mois, et actuellement, je mène ma propre carrière musicale, et donc, je compose mes propres morceaux aussi bien que mes paroles, qui ont comme base, toutes mes expériences de vie, vécues au long de ces années, mais aussi, tout ce qui se passe actuellement dans le monde, notamment, les guerres et le réchauffement planétaire.

En tout cas, c’est un projet récent qui s’agrandit peu à peu, et qui pourra peut-être se développer dans un groupe.

Ses préférences

lost-candy, chanteur bassiste

Par rapport à mon nom artistique, j’ai tout d’abord choisi «Solitaire Solo Music», car, tout au long de ces années, j’ai appris a vivre tout seul.

Ça ne veut pas dire, en aucun cas, que j’étais anti-social, et que je ne voulais personne à mes côtés. Au contraire, je faisais tout pour être avec les gens que j’aimais et qui m’aimaient, mais de temps en temps, j’avais simplement envie d’être seul et tranquille dans mon petit coin.

Après quelques mois, j’ai changé le nom. Je suis devenu The Lost Candy. J’ai changé car je trouvais le nom assez long et aussi banal. J’ai voulu un nom plus complexe qui me représente en tant qu’artiste et personne.

Ce nom peut avoir beaucoup de sens, mais par rapport à ce qui me concerne, c’est dans le sens, où je suis quelqu’un de très généreux et honnête qui parfois se sent perdu dans un univers humain infernal. Les genres de musique qui m’influencent par rapport à ce que je fais, sont très diversifiés.

Cela passe notamment par The Beatles, The Police, Placebo, Idlewild, My Vitriol, Ben Kweller, Nirvana, Muse, Foo Fighters, The Subways, The Vines, The Ramones, Social Distortion, Green Day, The Living End,,et plein d’autres.

The Lost Candy A bientôt.

Contenu images et textes déposés ©, REPRODUCTION INTERDITE




me contacter : emareva@free.fr

Plan de Site | Conditions de vente, Charte & Confidentialité | Amis | Partenaires
Partenaires coloriages | Amis des enfants