coloriages et activités enfants Coloriages, ateliers créatifs, activités manuelles et loisirs pour occuper les enfants

Les nouveaux papas

L'homme a évolué au même titre que la femme. Pendant que l'une s'émancipait son conjoint prenait note. Tout deux ont profité de leur complémentarité pour évoluer vers des individus moins statiques. Cela n'ôte rien à la particularité des genres, bien au contraire. Les rôles de chacun se sont élargis positivement, c'est clair.

L'engagement du mari

A l'heure actuelle, il est moins rare de voir un homme accompagner sa chérie aux échographies. Il se sent carrément concerné et veut participer à la grossesse. Naturellement il trouve ses marques, contactant son bébé, l'écoutant, le caressant au travers de ce ventre rebondi.

Il l'a vu sur l'écran de l'écho. et quand il a entendu les battements de son petit cœur il a frémi, fondant complètement. L'importance d'une grossesse réussie et sereine lui apparaît logique.

Son petit haricot doit grandir en ayant toutes les chances pour lui. Aux petits soins pour sa compagne, le papa d'aujourd'hui tente autant que possible de la soulager, entrevoyant davantage le chamboulement physique qu'elle est en train de vivre.

Le papa s'applique et cherche tout autant à parfaire son relationnel avec ses enfants grandissants…

Il n'hésitera pas à poser maintes questions lors des visites prénatales, soucieux de s'informer franchement.

La question d'assister à la naissance est courante, Mais de le faire ou non, n'ajoute ni n'enlève rien à la capacité d'être père.

Certains le sentent, d'autres pas, Voilà tout. Un papa doit écouter son cœur et respecter ses limites, surtout sa nature.

A sa femme de respecter ses choix. Inutile de le pousser ou de le blâmer. L'accouchement reste un acte à part, parfois long, d'autres fois compliqué ou au contraire tout roule; mais il n'est pas donné à tout le monde d'être présent.

Le corps médical le sait parfaitement et c'est justement pour ça que le papa est libre de quitter la salle de naissance s'il en ressent le besoin, libre de revenir aussi une fois le bébé né, libre de choisir s'il veut couper le cordon.

Papa fera comme il le sent, et dans tous les cas bébé l'aimera, heureux de se pelotonner dans les bras de cet être dont-il connaît déjà la voix rassurante.

Le nombre croissant de pères qui prennent leur congés parental suffit à démontrer leur investissement profond. L'importance du rôle parental, père et mère confondu, prend ici toute sa mesure.

l'engagement du papa

Depuis un moment, les hommes laissent aller leurs sentiments vis à vis de leurs compagnes, n'étant plus gênés d'être romantiques ou même sensibles et justement, ils ont également mis de côté leur masque de papa autoritaire et c'est tant mieux. Eux aussi aiment pouponner leur "petit poussin", et ils le font très bien.

Les tandems, mères-filles / pères-fils, puis inversement, tendent même vers une souplesse tout indiquée.

L'équilibre entre le rôle de chacun des parents n'est aucunement en danger. Bien au contraire, les papas développent ainsi plus de complicité avec leurs enfants et pas qu'avec leurs fils.

Ils déchargent parallèlement les mamans, qui moins monopolisées retrouvent plus facilement leurs marques. Et oui.

C'est important que la jeune maman soit soutenue, qu'elle se remette de cette longue parenthèse vécue pendant la grossesse et la période postnatale. Qu'elle ne sacrifie pas son statut de femme pour celui de mère. Aspect primordial pour préserver le couple et donc donner à l'enfant un noyau familial durable.

Le papa s'applique et cherche tout autant à parfaire son relationnel avec ses enfants grandissants, Les tandems, mères-filles / pères-fils, puis inversement, tendent même vers une souplesse tout indiquée.

Les pères n'hésitent plus à partager les jeux de leurs petites filles, se prêtant volontiers à leurs volontés, se laissant coiffer, maquiller, pomponner (mais pour de faux, bien sûr), presqu'avec un plaisir évident. Leur désir de former leurs petits, de les rendre forts, autonomes est intacte.

Mieux encore, au delà d'éduquer leurs gaillards comme de vrais petits mecs, ils n'hésitent pas à déteindre aussi sur leurs fillettes. Au delà de ça, ils poussent parfois jusqu'à inculquer aussi la temporisation dont ils font preuve depuis peu, Allant jusqu'à évoquer parfois des sentiments, sensations ou sujets qu'aucun père n'aurait abordé auparavant.

Avec satisfaction, je salue tous ces parents, chapeau bas, Il était temps de laisser place aux vrais sentiments, Attention par contre, certains Instituts préviennent d'une éducation trop laxiste, Quitter l'autoritarisme oui, mais continuer à éduquer! Attention aux enfants tyrans à qui on laisse tout faire, Mais ça c'est autre chose, on en reparlera.

emareva

Contenu images et textes déposés ©, REPRODUCTION INTERDITE

Conditions de vente - Charte & Confidentialité | Partenaires | Partenaires coloriages | Amis des enfants
me contacter : emareva@free.fr - Marque déposée INPI emareva©
Plan de Site